FANDOM


Les Cavaliers, 115 sq.:[1]

2D SERVITEUR [= Nicias]: Le Paphlagonien pétait si fort et ronflait si dur que je lui ai enlevé sans qu'il s'en aperçoive l'oracle sacré qu'il gardait avec tant de précautions.
1ER SERVITEUR [= Démosthène]: Ah! le débrouillard. Passe-le moi que je le lise. En attendant, dépêche-toi de me verser à boire. Or ça, qu'est-ce qu'il contient? Ah! ces prophéties! Passe-moi la coupe, passe-moi vite la coupe.
- Voilà. Que dit l'oracle?
- Verse-m'en une autre?
- C'est là ce qui s'y trouve écrit: Verse-m'en une autre?
- Oh Bacis!
- Mais qu'y a-t-il dans l'oracle?
- Vite, à boire!
- Bacis est très sec!
- Ah! Cochon de Paphlagonien, je comprends maintenant pourquoi tu cachais ces prophéties: c'est que tu avais peur de celle qui te concerne.
Νικίας: ὡς μεγάλ' ὁ Παφλαγὼν πέρδεται καὶ ῥέγκεται, / ὥστ' ἔλαθον αὐτὸν τὸν ἱερὸν χρησμὸν λαβών, / ὅνπερ μάλιστ' ἐφύλαττεν.
Δημοσθένης: ὦ σοφώτατε. / φέρ' αὐτὸν ἵν' ἀναγνῶ: σὺ δ' ἔγχεον πιεῖν / ἀνύσας τι. φέρ' ἴδω τί ἄρ' ἔνεστιν αὐτόθι. ὦ λόγια. δός μοι δὸς τὸ ποτήριον ταχύ.
Νικίας: ἰδού. τί φησ' ὁ χρησμός;
Δημοσθένης: ἑτέραν ἔγχεον.
Νικίας: ἐν τοῖς λογίοις ἔνεστιν ‘ἑτέραν ἔγχεον;
Δημοσθένης: ὦ Βάκι.
Νικίας: τί ἔστι;
Δημοσθένης: δὸς τὸ ποτήριον ταχύ.
Νικίας: πολλῷ γ' ὁ Βάκις ἐχρῆτο τῷ ποτηρίῳ.
Δημοσθένης: ὦ μιαρὲ Παφλαγὼν ταῦτ' ἄρ' ἐφυλάττου πάλαι, / τὸν περὶ σεαυτοῦ χρησμὸν ὀρρωδῶν;

[...]

1ER S: L'oracle dit expressément que doit apparaître en premier lieu un marchand de filasse, lequel doit prendre en main les affaires de la cité.
2D S: Entendu pour le marchand. Et après? Je t'écoute.

[...]

2D S: Alors il était écrit qu'un marchand de cuir renverserait un marchand de moutons?

[...]

LE CHARCUTIER: Mais, mon bon, je n'ai pas fait ça d'études. Je connais mes lettres, et encore, tant bien que mal.
Αλλαντοπώλης: ἀλλ' ὠγάθ' οὐδὲ μουσικὴν ἐπίσταμαι / πλὴν γραμμάτων, καὶ ταυτα μέντοι κακὰ κακως.

[...]

LE C: Mais comment donc l'oracle s'exprime-t-il?
1ER S: Fort bien, je te le jure; en termes imagés, peut-on dire, et savamment énigmatiques:
"Quand prendra l'aigle-aux-peaux, à la serre en crochet,

[...]

Sauf si vendre boudins à iceux mieux complaît."
- Explique-moi comment cette prophétie me concerne.

  1. traduction Marc-Jean Alfonsi, 1932
    texte grec sur Perseus